Déportés hors Sarthe

¦ B ¦ C ¦ E ¦  F  ¦ G ¦ H ¦ J  ¦ K  ¦ L  ¦ M  ¦ N  ¦ O  ¦ P ¦ R  ¦ S  ¦ T  ¦ U  ¦ W  ¦Z  ¦

En gras les rescapés

BANDA Chaja Sara née REICHELSOHN

BANDA Henny 

BARBANEL Hinda

BEHAR Lina Fanny née CAPUANO

BERCU David

BERNHEIM Albert

BERNHEIM Jacques

BERNHEIM Sarah née KERSCH

BERNHEIM Zeilik 

BLUMENSTOCK Malka née MICENMACHER

BOJMAN Frandla

BUCHBINDER Kolina

CAHEN Robert

CHAHAN Hessel

CLEINMAN Esther

COHEN Elie

ENGEL Abraham

ESKENAZI Marco

FEDER Laja née GOTTLIEB

FEDER Salomon

FEIGEL Berthe

FINGERHUT Minna

FINKELSZTEIN Salomon

FINKENBERG Grana née KUBEC

FIX Berthe née PETCHENIK

FIX Chaskel

FRESCO Isaac Jacques

FROHLICH Raoul

FURMANSKI Icchok

GHERSCOVICI Avram Georges

GOLDFAJN Sura née FELDMAN

GOLDHAMMER Dinna née GUTTMANN

GOLDMAN Riva née GEVIRINE

GOLDMAN Salomon

GOLDMANN Asher

GOLDNADEL Chenia née FAJNZYLBER

GORFINKELIS Michel

GORFINKELIS Rachel née MYRVYS

HECHEL Mindla née DZIESIETWIK

HEILBRUN Berna née HEILBRUN

HILDESHEIM Saül

JOSEPH Brigitta

JOSEPH Hertha née JACOB

JOZSEF Maurice Armand

KAISERMANN Henri

KAPLAN Adèle Henriette

KAPLAN Armand

KAPLAN Sonia née KRETZER

KAUFFMANN James

KLEBANER Haye Sarah née GERSCHTEIN

KOLTON Georges

KOPPEL Irmgard née WEISSEMBERG

KROLIK Joseph

KROLIK Lejzer

KROLIK Pesa née BULS

LEHMANN Germaine née AMSELLEM

LERNER Etla née HARCKMANN

LERNER Joseph

LERNER Rachel

LESKA Robert Paul

LEVY Berthe née BACHARACH

LEVY Denise Suzanne

LEWINSKI Gitla Ryfka née GOLD

LIOUBAROFF Malka née ROUSABREW

LIPKA Chana

LIPMANN Marcelle née SCHWOB

LISOPRAWSKI Daniel

LISOPRAWSKI Paulette

LISOPRAWSKI Rosa

LISOPRAWSKI Simon

MAJZLER Magda

MICNER Leja née DROUSKINE

MILDMAN Charles

MILDMAN Henri

MULLER Rachel née WEISER

NAHOUM Moïse dit Maurice

OHLGIESSIER Chaïm

OSINSKI Fyga née CISINSKA

PAWLOWSKI Kofman

PERELSTEIN Raymond

PFEFER Gitla née OSMAN

POLSCHI Sara née GOLDMAN

RAAB Isaak

RAJCELSZTEIN Frymeta née JAKUBOWITZ

REH Françoise née LIPMANN

ROJTMAN Chana née DIAMONT

ROJTMAN Menachel

ROSENBERG Chil

ROSENROTH Charles

ROTHOLZ Margarete née SPANIER

ROTSZEJN Jochewed née MORDCHELEWICZ

RZESLAWSKI Moscek

SARNA Estera Laja née KASZA

SARNA Ida

SARNA Joseph

SIGAL Haïm

SKOWRONSKI Ela

SKOWRONSKI Zalman

SOKOLOWSKI Herszek 

STEINBERG James

STEINBERG Salomon dit Sylvain

SZEZCKACZ Wolf Jacob

SZNAJGAJGER Mirla née FRANKEL

SZUSTERMAN Meyer

 

TCHERNIAK Chaja née KLEIFAISE

TCHERNIAK Faibus

TOBJASZ Engel

TOBJASZ Guitla née FRYDMAN

TRODEL Blanche née GUNZBERGER

TRODEL Erich

TRODEL Walter


UDE Anna née BLUMENSTOCK

WEISS Moszek

WEISS Tema née GERTNER

WEJSMAN Cyrla née ROTCEJT

WELTMAN Dora née LIEBERMAN

WELTMAN Ferdinande

WELTMAN Henri

WOLANOWSKI Régine

WOLFF Henri

WOLFMAN Sura née GLASMAN

ZELCER Isidore Georges

ZELCER Léon

ZELCER Mindla née RZESLAWSKI

ZILBERSTEIN Sarah

ZOLTY Charles

ZOLTY Golda Rojza née ZELTYJ

ZOLTY Juliette

 

8 commentaires sur “Déportés hors Sarthe

  1. Virginie dit :

    Incroyable, je découvre sur votre site que ma grand-tante Jochewed Rotszejn avait déjà essayé de fuir Paris dès l’automne 41, quelques mois après l’arrestation de son mari lors de la raffle du billet vert et son internement à Beaune-la-Rolande. Eh bien manifestement, cette tentative a échoué… Elle a réussi plus tard à passer en zone sud, mais s’est faite raffler à Nice 2 ans plus tard, en allant payer la pension de 2 neveux et nièce…

    Une petite cousine (Régine Wolanowski), après être restée 3 mois dans une ferme de la commune, est également retournée vers Paris en 42 apparemment, juste la veille du Vel d’Hiv! Elle y a échappé, mais a re-fui Paris 2 ou 3 jours plus tard pour aller à Eymoutiers ou elle aussi a été rafflée, 2 ans plus tard en avril 44…

    Mais curieusement, à plusieurs mois d’écart, les deux sont passées par la même gendarmerie de Cérans-Foulletourte dont je n’avais jamais entendu parler: est-ce qu’il y avait un point de passage connu pour la zone libre tout près, quand on venait de Paris?
    Ou bien peut-être Jochewed est-elle justement venue explorer et prospecter une future pension pour sa nièce Régine?…

    Et qui était ce M. Hoger, un hotel de voyageurs sous surveillance, près ou dans la gare de Cérans?

    Incroyable ce qu’on peut retrouver… Y a-t-il d’autres départements qui ont également publié ces registres de déclarations/visas de départ et d’arrivées, ou retraits de l’étoile jaune, ou PV d’arrestations & refoulement? En particulier les départements 06 74 75 66?

    Merci beaucoup

    • Bonjour,

      Merci de vos remarques. Étrange effectivement que votre grand-tante et votre cousine soient passées toutes deux par Cérans-Foulletourte dans la Sarthe. Il faut dire qu’à cette époque c’était un département d’accueil. 3 jours pour votre grand-tante et 3 mois pour votre petite cousine. Ce n’était pas spécialement un lieu de passage car trop éloigné de la ligne de démarcation.

      J’ignore qui est ce monsieur Oger cité dans les fiches d’arrivée. Peut-être un hôtel, je vais me renseigner.

      J’en ai profité pour mettre à jour la fiche de votre grand-tante en ajoutant la 2ème page du rapport de gendarmerie ainsi que sa fiche de recensement.

      Je n’ai pas connaissance que le même travail ait été fait dans les départements que vous citez.

      Bien à vous.

      • Virginie dit :

        Bonjour, quelle rapidité, merci beaucoup!

        SI ce n’est la proximité de la zonemlibre et la ligne de démarcation, je cherchais quelle pouvais être la raison de la présence de ces deux urbaines parisiennes dans ce village rural si lointain de Paris.

        Et j’ai repensé que le mari de Jochewed, ainsi que son beau-frère (le père de Régine) étaient tous deux internés au camp de Beaune-la-Rolande après leur arrestation suite à la raffle du billet vert à Paris en mai 41, et je sais que parfois des internés des camps duLoiret ont été détachés auprès de fermes en Sologne et dans la Sarthe, pour le travail aux champs.

        Se pourrait-il que l’un des deux (au moins le mari de Jochewed au départ), voire les deux,aient ainsi été affectés dans des fermes de la Sarthe?
        Cela expliquerait la présence de Jochewed dans cette région, pour aller voir son époux?

        Il s ‘appellent:

        – Szlama Zelman (Charles) ROTSZEJN, né le 2 décembre 1903 à Varsovie (Pologne) – finalement déporté le 17 juillet 42 de Beaune-la-Rolande vers Auschwitz.
        – Sruel (Israel) WOLANOWSKI, né le 20 octobre ou le 22 novembre 1904 (selon les docs) à Przysucha (Pologne) – finalement déporté le 28 juin 42 de Beaune-la-Rolande et vers Auschwitz.

        Je contacte également le CERCIL à Orléans, mais si vous arrivez à trouver des informations, merci beaucoup d’avance 🙂
        Bravo encore pour tout votre travail, vous permettez de dévoiler des pans inconnus de l’histoire familiale!
        Merci pour tout et bonne journée à vous!

      • Bonjour,

        J’avoue être perplexe sur la présence dans la Sarthe des maris de Jochewed et Chaja. Il y a plus de 200 km entre Pithiviers ou Beaune la Rolande et Cérans-Foulletourte. Ça parait loin pour un travail dans des fermes.

        J’ai eu beaucoup de mal à retrouver Szlama car Klarsfeld le recense sous le nom de ROTSZTAIN Slama et le mémorial sous le nom de ROTSZEIN Slama. J’ai mis à jour la fiche de Jochewed dans ce sens. A noter que d’après les deux sites il n’a pas été déporté le 17 juillet par le convoi n°6 mais le 28 juin 1941 par le convoi n°5.

        J’ai retrouvé à Cérans-Foulletourte la présence de 21 juifs recensés dont 3 ont été déportés dont votre grand-tante et votre petite cousine. Pourquoi ce village? Cela reste un mystère. Il existait des filières très organisées pour venir cacher des enfants entre la région parisienne et la Sarthe mais pourquoi des adultes? Il y avait également une colonie de vacances pour enfant juif.

        Je continue mes recherches.

        Bien à vous.

  2. Je vais contacter la mairie de Ruaudin pour savoir s’ils ont des traces de la famille Neuer. Sur le camp de Fresnay sur Sarthe je n’ai rien trouvé jusqu’à présent.

  3. Bonjour,
    Je pense avoir échoué dans l’envoi du 1er message… Je recommence donc… Je disais avoir parcouru avec grand intérêt votre site, somme impressionnante de données, quel travail ! Dans le cadre de recherches sur les déportés du Lot, je cherche des informations sur la famille NEUER (Franz, Adolf, Zoja née ARISTOFF), domiciliée un moment à Ruaudin. Franz et Adolf ont été internés en 1939 au camp de Fresnay-sur-Sarthe avant d’être transférés au camp d’Athis près de Flers dans l’Orne. Auriez-vous déjà croisé ces noms au cours de vos recherches.
    Merci d’avance pour votre réponse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s