BERCU David

David BERCU

Archives Départementales de la Sarthe

67 ans
né le 8 avril 1876 à Podu Turcului [Roumanie] (524W76)
nationalité indéterminée (524W76)
il est entré en France en 1925 et vit séparé de sa femme depuis cette date (524W76)
à Paris il était domicilié chez son fils artisan coiffeur (524W76)
expulsé par arrêté ministériel du 2 août 1938 il a été autorisé à résider en France par voie de sursis (524W76)
il a souscrit un contrat de travail pour une durée de 12 mois à compter du 21 février 1940 chez M. Bercu [son fils] demeurant à Paris 8 rue de Chartres (524W76)
son récépissé de demande de carte d’identité du 29 avril 1940 (524W76)
à cette date il habite 8 rue de Chartres à Paris (524W76)
coiffeur salonnier (524W76)
le 4 juin 1940 il devait partir travailler dans l’agriculture en Seine et Oise (524W76)
il arrive à Septfons chez M. DOULLAC le 29 octobre 1940 (524W76)
il rentre à Paris 8 rue de Chartres le 5 novembre 1940 (524W76)
le 3 juin 1941 il a obtenu un avis favorable à durée réduite de 6 mois pour être employé comme coiffeur par son fils (524W76)
venant de Paris il est arrivé au camp forestier n° 259 de Beliet [Gironde] le 14 juin 1941 en compagnie de son fils Ziessmann (524W76)
le 1er décembre 1941 il a été envoyé au service spécial pour solliciter l’autorisation de quitter le département de la Seine et un sursis lui a été accordé jusqu’au 2 mars 1942 (524W76)
sa lettre au maire de Beliet du 16 février 1942 demandant la prolongation de validité de son récépissé d’identité (524W76)
il a été signalé comme étant parti à La Flèche [Sarthe] (524W76)
il se trouve depuis un mois [soit vers le 14 mars 1942] à La Flèche [Sarthe] (524W76)
« il se trouverait actuellement à La Flèche [Sarthe] venant du camp forestier n° 259 de Beliet [Gironde] » (524W76)
lettre du préfet de police [Amédée BUSSIÈRE] au préfet de la Gironde [Maurice SABATIER] du 19 mars 1942 (524W76)
lettre des renseignements généraux au commissaire de police de Bordeaux du 14 avril 1942 (524W76)
lettre du préfet de la Gironde au préfet de la Sarthe [Marcel PICOT] du 4 mai 1942 (524W76)
« rien ne saurait s’opposer à ce qu’un nouveau sursis lui soit accordé » (524W76)
lettre du préfet de la Gironde au préfet de la Sarthe du 20 juin 1942 (524W76)
il aurait été arrêté à Saumur pour infraction à arrêté d’expulsion (524W76)
lettre du préfet de la Sarthe au commissaire de police de la Flèche [Roger CASTAGNÈDE] du 1er juillet 1942 (524W76)
venant de Clefs (mémorial SK)
il est arrivé [à Drancy] le 24 novembre 1943 (mémorial)
il a été interné [à Drancy] sous le matricule 8765 (mémorial)
déporté par le convoi n° 64. Départ de Drancy le 7 décembre 1943 avec son fils Zisman (mémorial)
mort en déportation le 12 décembre 1943 à Auschwitz (JORF n°259 du 8 novembre 2007 page 18329 texte n° 80)

Un commentaire sur “BERCU David

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s