ZELCER Jacques

Archives Départementales de la Sarthe

55 ans
orthographe mémorial : ZELZER Jacques
né le 3 mai 1887 à Włodawka [Pologne] (670W129)
fils de Ichiel Joseph et de Liba KATZ (616W106-A)
nationalité polonaise (616W105)
époux de Braina (670W129)
marié le 13 juillet 1911 à Paris [11ème] (616W106-A)
père de Isidore, Léon et Charles né le 29 août 1914 à Zurich (616W106-A)
horloger (670W167)
« entré en France avec passeport le 5 janvier 1928 par Thionville venant de Belgique» (616W106-A)
« les époux ZELCER s’installèrent à Nancy [Meurthe et Moselle] 84 rue Stanislas comme horlogers » (616W106-A)
« le 7 septembre 1939 ils se réfugièrent au Mans [Sarthe] où ils sont domiciliés 61 rue Henri Delagénière [ancienne rue de Ballon] (616W106-A)
« il travaille pour le compte de deux horlogers du Mans, MM. Loutreux 4 rue de Belle-Vue et Gourdet rue de la Pelouse » (616W105)
son récépissé de demande de carte d’identité du 23 décembre 1939 (524W48)
sa lettre au préfet de la Sarthe [Jean DISSARD] du 2 avril 1940 (524W43)
« arrivé à Douarnenez Usine Bézier le 19 juin 1940 » (524W48)
« départ de Douarnenez à destination du Mans le 4 juillet 1940 » (524W48)
recensement des israélites n° 78 du 18 octobre 1940 (616W108)
rapport de police du 10 janvier 1941 (2000W248)
lettre du commissaire central [DAREY] au préfet de la Sarthe du 7 mars 1941 (524W87)
à cette date il peut être considéré comme indésirable (524W87)
sa fiche d’un juif étranger du 21 mai 1941 (616W106-A)
recensement des israélites du 20 septembre 1941 (670W129)
enquête de l’inspecteur des renseignements généraux [Hervé QUIMERCH] du 11 septembre 1941 (616W106-A)
nom rayé (2000W248)
lettre du délégué régional des comités d’organisation des industries et métiers d’art au préfet de la Sarthe du 8 octobre 1941 (611W105)
lettre du préfet de la Sarthe au commissaire de police du Mans du 14 octobre 1941 (611W105)
enquête de police du 2 décembre 1941 transmise au préfet de la Sarthe [Marcel PICOT] le 3 décembre 1941 (611W105)
réponse du préfet de la Sarthe au délégué régional des comités d’organisation des industries et métiers d’art du 9 décembre 1941 (611W105)
lettre du préfet de la Sarthe au commissaire de police du Mans du 9 décembre 1941 (611W105)
sa déclaration de biens au préfet de la Sarthe du 14 janvier 1942 (616W106-A)
je travaille comme ouvrier horloger en chambre pour la maison Gourdet, rue de la Pelouse (616W106-A)
l’inspecteur des renseignements généraux [Hervé QUIMERCH] a vérifié sa présence à son domicile en avril 1942 (616W106-B)
sa demande de renouvellement de carte d’identité du 9 juin 1942 (524W43)
sa fiche d’identité du 9 juin 1942 (524W43)
« juif étranger à surveiller » (616W106-A)
il a reçu 3 étoiles jaunes (616W108)
arrêté le 16 juillet 1942 au Mans (616W106-A)
emmené au camp de Mulsanne [Sarthe] le même jour
transféré le 17 juillet 1942 au Grand Séminaire d’Angers pour y être enfermé
déporté par le convoi n° 8 à Auschwitz. Départ d’Angers le 20 juillet 1942 à 20h35 avec son épouse Braina (mémorial)
il est arrivé à Auschwitz le 23 juillet 1942 (SK)
non rentré

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s