VON ENGEL

von-engel

Archives Départementales de la Sarthe

Nom : VON ENGEL [prénom inconnu]
Grade : capitaine assesseur d’administration de guerre (Kriegsverwaltundassessor)
Adresse : Koenigsberg ? (Prusse orientale)
Profession normale : inconnu
Fonctions de 1940 à 1944 : faisait partie de la section administrative de la Feldkommantantur du Mans d’octobre 1940 à début 1942
Age actuel : 36 ans environ [en 1945)
Missions accomplies : chargé des affaires de police et politiques du contrôle financier et des travaux publics, administration de sociétés, protection des arts, questions financières et travaux publics
Zèle déployé : très actif, a montré peu de souplesse dans l’application des ordres
Degré d’attachement au national-socialisme : très fervent, très vaniteux, assez abordable mais obséquieux
Taille 1,74 m environ, corps fluet, visage ovale, cheveux bruns foncés, yeux bruns, strabisme divergent, allure vaniteuse, teint frais
adjoint du docteur JANI, remplace celui-ci en cas d’absence
VAN ENGEL représentait bien le type d’un jeune hobereau de la Prusse orientale à qui la victoire allemande avait procuré une satisfaction inégalable et une occasion de montrer en France cette prétendue supériorité allemande en matière d’administration. Il traitait les Français avec condescendance et sa vanité fit même l’objet de sarcasmes de la part de ses collègues. En matière de police il s’est montré extrêmement tenace dans les discussions en faveur de nos compatriotes arrêtés pour des raisons politiques. Il était très attaché au régime nazi. Parlait passablement le français et fut l’homme de confiance de son chef, le conseiller supérieur JANI. En 1942 il fut versé dans l’armée et parti pour la Russie.
[Toutes ces informations proviennent d’un rapport de 1945 du chef-interprète de la préfecture de la Sarthe Edmond SPIESS] (2000W125)
Les courriers de VON ENGEL trouvés aux Archives de la Sarthe :
14 novembre 1940
11 décembre 1940
14 novembre 1940
27 janvier 1941
6 mars 1941
29 mars 1941
16 avril 1941
18 avril 1941
18 avril 1941
17 mai 1941
25 mai 1941
3 juin 1941
19 juillet 1941
4 septembre 1941
13 octobre 1941
18 octobre 1941 Cette lettre, en refusant de tenir compte des observations du préfet de la Sarthe, a provoqué la déportation d’Ernest TELTSCH et de son fils Thomas
26 janvier 1942