LEVY Reine née LEVY

66 ans
orthographe mémorial : LEVY Renée
figurant sur le monument aux morts du Lude
née le 19 janvier 1879 à Marmoutier [Bas-Rhin] (616W106-A)
fille de Babette LEVY et Benjamin LEVY (Yad Vashem)
nationalité française
épouse de Simon LEVY (typologie du sauvetage des juifs dans la Sarthe de Limore Yagil)
« mariée – un enfant qui n’habite pas le Lude » (2000W150)
elle a une fille qui serait âgée de 37 ans [en octobre 1942] (72W315)
mère de Judith (Yad Vashem)
lieu de résidence avant la guerre Le Havre (Yad Vashem)
habitant 35 rue des Drapiers Le Havre (9J31)
habitant le Lude [Sarthe] « route de Gennetin » ? (SK mémorial)
« installés au Lude dans une maison située à la route de Genneteil, se rapprochant ainsi de leurs enfants propriétaires d’un magasin de vêtements à La Flèche » (typologie du sauvetage des juifs dans la Sarthe de Limore Yagil)
« n’a jamais été signalée à la sous-préfecture comme israélite » (2000W150)
arrêtée le 9 octobre 1942 à 6 heures au Lude par la Feldgendarmerie de La Flèche (2000W150)
motif de l’arrestation : israélite; lieu de l’arrestation : Le Lude (2000W150)
liste non datée des arrestations d’israélites au Lude (616W106-A)
recensée par le docteur KOVACS au camp de Mulsanne [Sarthe] en octobre 1942 (archives privées Elisabeth Kovacs)
sa fiche de renseignements du 12 octobre 1942 (2000W150)
la lettre du maire du Lude [René de TALHOUET] au sous-préfet de La Flèche [Georges FÉA] du 13 octobre 1942 (72W315)
réquisition du préfet de la Sarthe [Marcel PICOT] du 15 octobre 1942 (616W106-B)
transférée au camp de Drancy le 18 octobre 1942
« interné à Drancy puis à l’hospice Rothchild 76 rue Picpus à Paris » (670W234)
lettre au préfet de la Sarthe du 19 décembre 1942 pour lui demander l’autorisation de rentrer chez elle au Lude (670W235)
lettre du préfet de la Sarthe à la SIPO SD du Mans du 23 décembre 1942 (670W235)
matricule d’internement 3239 (mémorial)
déportée par le convoi n° 58 à Auschwitz. Départ de Drancy le 31 juillet 1943 avec son mari Simon (mémorial)
« Reine sa femme, disparut à Ravensbrück en septembre 1944 » (typologie du sauvetage des juifs dans la Sarthe de Limore Yagil)
« abattu à Ravenbruck ne pouvant suivre l’évacuation du camp » (Yad Vashem)
décédée le 15 janvier 1945 [sans autre renseignement] (JORF n°174 du 28 juillet 1995 page 11238)
la feuille de témoignage de sa fille Judith du 28 mars 1994 (Yad Vashem)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s