LEVY Jonas

né le 30 avril 1889 à Weiterswiller [Bas-Rhin] (670W129)
nationalité française (2000W248)
marchand forain (670W129)
il habitait 69 rue de Flore au Mans [Sarthe] (2000W129)
recensement des israélites n° 133 du 21 novembre 1940 (616W108)
il possédait un commerce de bonneterie 69 rue de Flore au Mans (2000W130)
nomination du commissaire-gérant [Auguste DEVILLE] par le préfet de la Sarthe [Jean DISSARD] du 24 décembre 1940 (670W130)
son commerce a été aryanisé le 1er août 1941 (616W170)
il a remis un poste de TSF à la mairie du Mans le 10 septembre 1941 (616W110)
recensement des israélites du 17 septembre 1941 (670W129)
son poste de TSF a été transmis à la préfecture de la Sarthe en octobre 1941 (2000W126)
les marchandises ont été vendues (616W107)
lettre du commissaire gérant au préfet de la Sarthe du 21 février 1942 (616W107)
l’inspecteur des renseignements généraux [Hervé QUIMERCH] a vérifié sa présence à son domicile en février 1942 (616W106-B)
lettre du préfet de la Sarthe à la feldkommandantur du 7 mars 1942 (670W235)
réponse de la felkommandantur du Mans [docteur JANI] à la préfecture de la Sarthe du 13 mars 1942 (524W47)
lettre de la feldkommandantur du Mans [REPENNING] au préfet de la Sarthe du 1er mai 1942 (524W42)
rapport du brigadier-chef de la sûreté [Raymond RIOT] du 18 mai 1942 (524W59)
il a reçu 3 étoiles jaunes (616W108)
il figure sur la liste des juifs assujettis à la carte d’identité française (616W106-A)
« arrêté dans la nuit du 22 au 23 février 1943 par les autorités allemandes » (616W109)
« j’ai été arrêté à mon domicile avec monsieur Elie Georges BLOCH 159 quai Ledru Rollin Le Mans le 21 février 1943 à 22 heures comme israélite par la gestapo » [sa lettre du 23 novembre 1951] (DAVCC Caen)
lettre du commissaire central de police du Mans au préfet de la Sarthe du 23 février 1943 (545W569)
Drancy [25 mai 1943] (Jacques Chesnier)
déporté à Aurigny par le convoi n° 641 le 12 août 1943 (mémorial)
j’ai été transporté à l’ile d’Aurigny où je suis resté juqu’au 4 mai 1944 (556W202)
j’ai ensuite été emmené dans le Pas-de-Calais où j’ai été employé à des travaux de fortification jusqu’au 30 août 1944 (556W202)
j’ai ensuite été dirigé sur l’Allemagne mais j’ai été libéré en cours de route à Dixmude [Belgique] le 14 septembre 1944 (556W202)
libéré le 4 septembre 1944 à Dixmude (les déportés de France vers Aurigny de Benoît Luc)
je suis rentré à mon domicile au Mans vers le 25 septembre 1944 (556W202)
son PV d’audition du 10 juillet 1948 (556W202)
décédé en 1959
enterré au cimetière de l’Ouest au Mans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s