HENIK Beer

Archives Départementales de la Mayenne

66 ans
Né le 31 décembre 1876 à Jazientta ? (Mémorial de la Shoah) [Jasienica Rosielna] à Brzozów (AD53-246W83)
Fils de Moses Jakob HENIK et de Rechuma GRUNDWID (AD53-246W82)
Nationalité polonaise (Mémorial de la Shoah)
Époux de Débora TEITELBAUM (AD53-246W82)
Père de Henoze [née le 21 octobre 1902], Pinkas [né le 18 septembre 1905], Gitla [née le 13 mars 1909] et Chanina [né le 8 mai 1912] (face à la persécution de Nicolas MARIOT et Claire ZALC)
Entré en France en 1933 (AD53-246W82)
Grand-père de ROTH Acher (AD53-265W160)
« Anciennement domicilié à Lens » (AD53-246W82)
Adresse en mars 1940 :  32 rue Decrombecque à Lens (AD53-246W82)
Son récépissé de demande de carte d’identité du 22 mars 1940 (AD53-246W82)
À cette date il habite 4 rue Saint Alexandre à Dinard (AD53-246W82)

Henik Beer fiche 2

Archives Départementales de la Mayenne

Sa fiche d’identité du 22 mars 1940 (AD53-246W82)
Arrivé à Château-Gontier [Mayenne] le 23 novembre 1940 (AD53-246W82)
Le préfet de la Mayenne [Pierre DAGUERRE] signale au préfet du Pas-de-Calais [Amédée BUSSIÈRE] le 24 juillet 1941 qu’il réside à Château-Gontier (AD53-246W82)
Lettre du commissaire de Police de Chateau-Gontier au préfet de la Mayenne [Edouard BONNEFOY] du 29 juillet 1942 (AD53-265W160)
À cette date il habite 14 quai du Bout du Monde à Château-Gontier (AD53-265W160)
Sans profession (Mémorial de la Shoah)
Sa fiche de recensement de septembre 1941 (AD53-295W22)
Arrêté le 9 octobre 1942 vers 8h à Château-Gontier par les autorités allemandes (AD53-265W160)

Arrestations-Chateau-Gontier

Archives Départementales de la Mayenne

Lettre du sous-préfet de Chateau-Gontier au préfet de la Mayenne du 9 octobre 1942 (AD53-265W160)
Adresse 48 avenue Carnot à Chateau-Gontier (Mémorial Serge Klarsfeld)
Transféré au camp de Mulsanne [Sarthe] le 9 octobre 1942 (AD72-2000W208)
Recensé par le docteur KOVACS au camp de Mulsanne [Sarthe] vers le 15 octobre 1942 sous le nom de HENIK Bernard (archives privées Elisabeth Kovacs)
Réquisition du préfet de la Sarthe [Marcel PICOT] du 15 octobre 1942 (616W106-B)
Transféré au camp de Drancy le 18 octobre 1942
Déporté par le convoi n° 42 à Auschwitz. Départ de Drancy le 6 novembre 1942 avec son épouse Debora et son petit-fils Asher ROTH (Mémorial de la Shoah)
Le train quitte la gare à 8h55 du matin et arrive à Auschwitz le 8 novembre (Karine Macarez Shoah en Sarthe)
« Mort en déportation » le 11 novembre 1942 à Auschwitz [Pologne] (JORF n°0281 du 20 novembre 2020)
Son nom figure sur le Mémorial des Déportés de la Sarthe inauguré le 28 avril 2019 au Mans (photo Yves Moreau)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s