HENIK Beer

Archives Départementales de la Mayenne

66 ans
Né le 31 décembre 1876 à Jazientta ? (mémorial) [Jasienica Rosielna] à Brzozów (246W83 Laval)
Fils de Moses Jakob HENIK et de Rechuma GRUNDWID (246W82 Laval)
Nationalité polonaise (mémorial)
Époux de Débora TEITELBAUM (246W82 Laval)
Père de Henoze [née le 21 octobre 1902], Pinkas [né le 18 septembre 1905], Gitla [née le 13 mars 1909] et Chanina [né le 8 mai 1912] (face à la persécution de Nicolas MARIOT et Claire ZALC)
Entré en France en 1933 (246W82 Laval)
Grand-père de ROTH Acher (265W160 Laval)
« Anciennement domicilié à Lens » (246W82 Laval)
Adresse en mars 1940 :  32 rue Decrombecque à Lens (246W82 Laval)
Son récépissé de demande de carte d’identité du 22 mars 1940 (246W82 Laval)
À cette date il habite 4 rue Saint Alexandre à Dinard (246W82 Laval)

Henik Beer fiche 2

Archives Départementales de la Mayenne

Sa fiche d’identité du 22 mars 1940 (246W82 Laval)
Arrivé à Château-Gontier [Mayenne] le 23 novembre 1940 (246W82 Laval)
Le préfet de la Mayenne [Pierre DAGUERRE] signale au préfet du Pas-de-Calais [Amédée BUSSIÈRE] le 24 juillet 1941 qu’il réside à Château-Gontier (246W82 Laval)
Lettre du commissaire de Police de Chateau-Gontier au préfet de la Mayenne [Edouard BONNEFOY] du 29 juillet 1942 (265W160 Laval)
À cette date il habite 14 quai du Bout du Monde à Château-Gontier (265W160 Laval)
Sans profession (mémorial)
Sa fiche de recensement de septembre 1941 (295W22 Laval)
Arrêté le 9 octobre 1942 vers 8h à Château-Gontier par les autorités allemandes (265W160 Laval)

Arrestations-Chateau-Gontier

Archives Départementales de la Mayenne

Lettre du sous-préfet de Chateau-Gontier au préfet de la Mayenne du 9 octobre 1942 (265W160 Laval)
Adresse 48 avenue Carnot à Chateau-Gontier (mémorial Serge Klarsfeld)
Transféré au camp de Mulsanne [Sarthe] le 9 octobre 1942 (2000W208)
Recensé par le docteur KOVACS au camp de Mulsanne [Sarthe] vers le 15 octobre 1942 sous le nom de HENIK Bernard (archives privées Elisabeth Kovacs)
Réquisition du préfet de la Sarthe [Marcel PICOT] du 15 octobre 1942 (616W106-B)
Transféré au camp de Drancy le 18 octobre 1942
Déporté par le convoi n° 42 à Auschwitz. Départ de Drancy le 6 novembre 1942 avec son épouse Debora et son petit-fils Asher ROTH (mémorial)
Le train quitte la gare à 8h55 du matin et arrive à Auschwitz le 8 novembre (Karine Macarez Shoah en Sarthe)
Il n’a pas survécu (mémorial Serge Klarsfeld)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s