GOLDMANN Max

né le 11 juin 1931 à Forbach (2000W248)
nationalité française (2000W248)
fils de Dobe et de Asher (616W109)
écolier (2000W248)
refoulé de Bretagne
il habitait 7 rue Saint François à Saint Brieuc [Côtes du Nord] (616W159)
arrivé le 20 novembre [1940] à la Ferté Bernard venant de Saint Brieuc (620W51)
évacué à la Ferté-Bernard le 21 novembre 1940 venant de Saint Brieuc (545W573)
résidence forcée (524W57)
domicilié 11 place Voltaire à la Ferté-Bernard [Sarthe] (670W129)
lettre du feldkommandant du Mans [docteur JANI] au préfet de la Sarthe [Jean DISSARD] du 29 novembre 1940 (524W48)
recensement des israélites n° 16 du 17 avril 1941 (616W109)
recensement des israélites du 6 septembre 1941
recensement des israélites du 4 octobre 1941 (670W129)
il a reçu 3 étoiles jaunes le 4 juin 1942 [n° d’ordre 28] (545W571)
il a été confié aux époux HIRCHENSON après l’arrestation de sa mère [17 juillet 1942](532W19)
« une amie de la famille GOLDMANN, Madame BURGUNDER née DOMANGE Maria, le 19 août 1902 à Eloyes [Vosges], de nationalité française, domiciliée à Remiremont [Vosges], 51 rue de la Savée, s’est présentée à la mairie déclarant vouloir se charger du petit GOLDMANN et l’emmener avec elle, si elle y était autorisée … » (532W19)
renseignements fournis par l’appariteur de police [Pierre DARRIEN] au maire de La Ferté-Bernard [Raoul BELLANGER] le 21 juillet 1942 (545W571)
lettre du préfet de la Sarthe [Marcel PICOT] à la SIPO SD du Mans du 23 juillet 1942 (2000W136)
«il n’est pas reparu depuis hier [24 juillet 1942] à 17 heures, au café LEMONNIER, 13 place Voltaire, où il était en pension … » (616W105)
note de service de l’appariteur de police de la Ferté Bernard du 25 juillet 1942 (545W571)
« Il y a tout lieu de penser que l’enfant a été emmené discrètement par Madame BURGUNDER … Cette personne s’est présentée le 24 juillet courant [1942] au café Lemonnier 13 place Voltaire où l’enfant était en pension, a payé la pension du jeune Max et est repartie sans donner d’autres indications » (545W571)
lettre du sous-préfet de Mamers [Philippe LANQUINE] au préfet de la Sarthe du 28 juillet 1942 (616W105)
réponse du chef de la SIPO SD du Mans [Léo NUTTGENS] à la préfecture de la Sarthe du 29 juillet 1942  (532W13-A)
« parti pour une destination inconnue » (2000W248)
lettre du sous-préfet de Mamers au maire de la Ferté Bernard  du 17 août 1942 et réponse de la mairie du 18 août 1942 (545W571)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s