FEUERMANN Bénédict

57 ans
figurant sur le monument aux morts du Lude
né le 16 juin 1885 à Chichirau [Roumanie] (670W129) à Kichineff (mémorial Serge Klarsfeld)
nationalité française (2000W248)
« en France depuis 12 ans [décembre 1928] » (616W109)
décret de naturalisation n° 26298 du 28 septembre 1932 (670W129)
époux de Rosalie (670W129)
père d’Annie, Emmanuel et Paul-Michel (670W129)
« refoulé » (616W110)
directeur de société : directeur commercial de la Société Anonyme Pétrole et matières premières, au Lude, bd Fisson et route de Saumur (616W106-B)
«il s’occupe de la fabrication du charbon de bois » [16 novembre 1940] (616W106-B)
habitant 23 boulevard Paul Doumer au Lude (670W129)
il possédait un commerce à la même adresse (2000W126)
recensement des israélites n° 7 du 18 octobre 1940 (72W315)
lettre du sous-préfet de La Flèche [Yves GASNÉ] au maire du Lude datée du 13 novembre 1940 (72W315)
renseignements fournis par Bénédict FEUERMANN le 15 novembre 1940 (72W315)
son établissement figure sur la liste des établissements à ne pas maintenir établi par le président de la chambre de commerce de la Sarthe [Georges HIRET] le 24 décembre 1940 (670W130)
l’administrateur désigné pour gérer ses biens est M. PAPIN greffier de paix au Lude (670W130)
lettre du PDG de Pétroles et Matières Premières au préfet de la Sarthe [Jean DISSARD] du 3 janvier 1941 (532W15-A)
lettre du préfet de la Sarthe à la feldkommandantur du Mans du 7 janvier 1941 (532W15-A)
réponse de la feldkommandantur du Mans au préfet de la Sarthe du 14 janvier 1941 (616W106-B)
lettre du PDG de Pétroles et Matières Premières au sous-préfet de La Flèche du 16 mai 1941 (72W315)
réponse du sous-préfet de La Flèche au PDG du 19 mai 1941 (72W315)
«il a déclaré avoir cessé toute activité depuis le 20 mai 1941 » (616W105)
recensement de la mairie du Lude du 17 juin 1941 (616W105)
recensement des israélites du 12 septembre 1941 (670W129)
un contrôle à son domicile le 24 octobre 1941 a permis de constater l’absence de poste de TSF (616W110)
sa déclaration de biens au préfet de la Sarthe [Marcel PICOT] du 9 janvier 1942 (670W130)
il a reçu 3 étoiles le 4 juin 1942 (72W315)
« Benedict confia alors la présidence et la direction à un membre de son conseil d’administration. Par la suite, les fonctions de ce subalterne s’étaient tellement élargies qu’il tenta d’évincer complètement le fondateur. Suite à une violente altercation opposant les deux hommes, la Gestapo intervint pour arrêter la famille » (topologie du sauvetage des juifs en Sarthe de Limore Yagil)
arrêté le 9 octobre 1942 à 6 heures au Lude par la Feldgendarmerie de La Flèche  (2000W150) sur dénonciation
motif de l’arrestation : israélite; lieu de l’arrestation : Le Lude (2000W150)
liste non datée des arrestations d’israélites au Lude (616W106-A)
sa fiche de renseignements du 12 octobre 1942 (2000W150)
recensé par le docteur KOVACS au camp de Mulsanne en octobre 1942 (archives privées Elisabeth Kovacs)
réquisition du préfet de la Sarthe [Marcel PICOT] du 15 octobre 1942 (616W106-B)
entré à Drancy le 18 octobre 1942 venant du Mans (mémorial)
sa fiche de Drancy (mémorial)
n° matricule 30660 (mémorial)
lettre du préfet de la Sarthe à la SIPO SD du Mans du 11 décembre 1942 (2000W137)
déporté par le convoi n° 48 à Auschwitz. Départ de Drancy le 13 février 1943 avec son épouse Rosalie et ses enfants Annie, Emmanuel et Paul-Michel (mémorial)
non rentré

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s