EPELBAUM Louise née JACOBOWITZ

née le 14 septembre 1888 à Paris [19è] (524W54)
fille de Benjamin et de Zélina ZARAMBA (524W54)
elle s’est mariée avec Samuel EPELBAUM le 9 août 1906 à Bagnolet [Seine] (524W54)
mère de Renée ABRAMCZYK née le 18 août 1907 à Paris [11è] (524W54)
naturalisée française le 2 décembre 1929 (524W41)
nationalité française
couturière (670W129)
elle a demeuré à Monhoudou [Sarthe] pendant environ 3 ans de 1928 à 1931 (524W54)
ensuite elle est allée habiter à Peray [Sarthe] où elle exerçait un commerce forain (524W54)
veuve de Samuel EPELBAUM décédé le 24 mai 1934 à Paris [12è] (524W54)
elle habitait précédemment chez sa sœur Madame ZAREMBERG Passage du Marché Berck-Plage[Pas de Calais] (670W129)
depuis le mois de janvier 1941 elle est revenue à Monhoudou où elle a élu domicile au lieu-dit « La Ménagerie » (524W54)
enquête de l’inspecteur des renseignements généraux [Hervé QUIMERCH] du 18 mars 1941 (524W41)
recensement des israélites n° 23 du 27 octobre 1941 (616W109)
lettre du préfet de la Sarthe [Jean DISSARD] à la feldkommandantur du Mans du 30 octobre 1941
lettre du préfet de la Sarthe au sous-préfet de Mamers [Maurice CUTTOLI] du 4 novembre 1941
recensement des israélites du 8 novembre 1941 (670W129)
elle a été cachée avec son petit-fils Guy chez Alexis et Hélène LEPINAY à Monhoudou de mars à avril 1942 (Marcel Lepinay)
ensuite Marcel LEPINAY a emmené la vieille dame à Avesnes en Saosnois [Sarthe] chez monsieur et madame Marcel ROYER (Marcel Lepinay)
signalée comme résidant provisoirement à Mamers chez sa fille a réintégré son domicile à Monhoudou [avril 1942] (616W108)
note du cabinet de la préfecture de la Sarthe (616W108)
elle a reçu 3 étoiles jaunes le 3 juin 1942 [n° d’ordre 2] (545W571)
elle figure sur la liste des juifs assujettis à la carte d’identité française (616W106-A)
lettre du maire de Monhoudou [M. de MONHOUDOU] au sous-préfet de Mamers [Philippe LANQUINE] du 22 septembre 1942 (545W571)
« elle a quitté clandestinement son domicile au cours du mois de janvier 1944, et n’a plus reparu dans la commune » (2000W138)
lettre du préfet de la Sarthe à la SIPO SD du Mans du 14 février 1944 (2000W138)
Louise et sa fille Renée sont ensuite allés se réfugier à Bellavilliers [Orne] (Marcel Lepinay)
sauvée par Alexis, Marcel et Hélène LÉPINAY (Comité français pour Yad Vashem)
non recensée au mémorial
un article du journal Le Perche du 15 mars 2016
la remise de la médaille des Justes parmi les nations a eu lieu à la salle Carnot à Mamers le 20 mars 2016
l’article du journal Le Perche du 21 mars 2016 relatant la cérémonie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s