BOJANKOWSKI Abram Moïse

né le 20 septembre 1895 à Varsovie (524W51)
fils de Jankel et WAGNIAK Golda (524W51)
il aurait fait son service militaire en Pologne du 7 novembre 1920 au 18 décembre 1921 (524W51)
il est entré en France en mai 1922 (524W51)
marié à Léa FRYDMAN (524W51)
mariage contracté à la mairie du 12ème arrondissement de Paris le 6 novembre 1928 (524W51)
il a d’abord habité au n° 9 de la rue des Tournelles à Paris [4ème], puis 12 rue de la Forge Royale à Paris [11ème]. Enfin à partir de 1930 jusqu’à la date de sa venue au Mans il aurait habité 8 rue Pastourelle à Paris [3ème] (524W51)
il exerçait la profession de tailleur façonnier pour le compte de la maison Henri RYMARZ 118 rue de Turenne à Paris [3ème] (524W51)
naturalisé par décret n° 27.839 x 30 du 25 janvier 1934 (524W51)
nationalité française (2000W248)
père de Jacques (670W129)
tailleur (670W167)
domicilié 214 rue Gambetta au Mans [Sarthe] depuis le 15 janvier 1940 (524W51)
il possédait un commerce 214 rue Gambetta au Mans (2000W126)
en mars 1940, il a été mobilisé au camp de Satory et affecté au 2ème groupement des compagnies de travailleurs militaires 16ème compagnie. Il a travaillé comme ouvrier de renforcement à la pyrotechnie de Bourges jusqu’à son repliement sur le midi en juin 1940. Démobilisé le 22 août 1940 à Bagnières de Bigorre [Hautes Pyrénées], il a rejoint depuis sa famille au Mans (524W51)
recensement des israélites n° 60 du 18 octobre 1940 (616W108)
nomination du commissaire-gérant [Henri BOUVET] par le préfet de la Sarthe [Jean DISSARD] du 24 décembre 1940 (670W130)
aryanisation de son commerce le 31 mars 1941 (616W105)
recensement des israélites du 12 septembre 1941 (670W129)
l’inspecteur des renseignements généraux [Hervé QUIMERCH] a vérifié sa présence à son domicile en décembre 1941 (616W106-B)
sa déclaration de biens au préfet de la Sarthe [Marcel PICOT] du 13 janvier 1942 (670W130)
lettre du ministre de l’intérieur au préfet de la Sarthe du 6 février 1942 (524W51)
lettre du préfet de police au préfet de la Sarthe du 8 mai 1942 (524W51)
lettre du préfet de la Sarthe au commissaire des renseignements généraux du Mans du 16 mai 1942 (524W51)
enquête de l’inspecteur des renseignements généraux [Hervé QUIMERCH] du 1er juin 1942 (524W51)
lettre du préfet de la Sarthe au garde des Sceaux du 8 juin 1942 (524W51)
il a reçu 3 étoiles jaunes (616W108)
arrêté dans la nuit du 8 au 9 octobre 1942 au Mans par la Police Allemande avec sa femme et leur enfant Jacques (616W106-B)
vraisemblablement libéré rapidement car non recensé par le docteur KOVACS au camp de Mulsanne
lettre du garde des Sceaux [Maurice GABOLDE] au préfet de la Sarthe du 6 septembre 1943 (524W83-1)
réponse du préfet de la Sarthe au garde des Sceaux du 10 septembre 1943 (524W83-1)
non recensé mémorial

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s