BERNHEIM Zeilik

57 ans
autres orthographes : BERHEIM Zelig ou Zelic ou Simon, mémorial : BERNHEIM Selig
figurant sur le monument du cimetière ouest au Mans
né le 23 novembre 1881 (mémorial)
né le 13 novembre 1886 à Varsovie (670W129)
né de famille polonaise (616W106-B)
demande de naturalisation faite en 1920 (616W106-B)
naturalisé depuis le 23 novembre 1922 (616W106-B)
nationalité française (2000W248)
époux de Sarah (670W129)
père d’Albert, Thérèse et Jacques (670W129)
fourreur (670W167)
recensement des israélites n° 9 du 16 octobre 1940 (616W108)
à cette date il habite 8 avenue Thiers au Mans (616W108)
sa déclaration au préfet de la Sarthe [Jean DISSARD] du 28 octobre 1940 (616W106-B)
il possédait un commerce « Au Vrai Fourreur » 8 avenue Thiers et un atelier de transformation et réparation 30 avenue Thiers au Mans (616W106-B)
nomination du commissaire-gérant [Albert COMBES] par le préfet de la Sarthe du 24 décembre 1940 (670W130)
sa déclaration de biens au préfet de la Sarthe du 13 janvier 1941 (670W130)
lettre du préfet de la Sarthe à la feldkommandantur du Mans du 21 janvier 1941 (2000WNC136)
il possède une maison 166 rue Nationale au Mans (670W130)
lettre de la feldkommandantur du Mans [docteur JANI] au préfet de la Sarthe du 13 août 1941 (532W34-A)
il a remis un poste de TSF à la mairie du Mans le 5 septembre 1941 (616W110)
recensement des israélites du 12 septembre 1941 (670W129)
son poste de TSF a été transmis à la préfecture de la Sarthe en octobre 1941 (2000W126)
l’inspecteur des renseignements généraux [Hervé QUIMERCH] a vérifié sa présence à son domicile en décembre 1941 (616W106-B)
cette affaire [l’aryanisation de son commerce] fait l’objet d’un rapport spécial (616W107)
il a reçu 3 étoiles jaunes (616W108)
lettre de la feldkommandantur du Mans [REICHERT] à la préfecture de la Sarthe du 19 juin 1942 (532W12-B)
lettre du chef de la SIPO SD du Mans [Léo NUTTGENS] au préfet de la Sarthe [Marcel PICOT] du 16 octobre 1942 (2000W131)
il a été interné sous le matricule 10474 (mémorial)
déporté par le convoi n° 66 à Auschwitz. Départ de Drancy le 20 janvier 1944 avec son épouse Sarah et son fils Jacques (mémorial)
« mort en déportation »  le 25 janvier 1944 à Auschwitz [Pologne] (JO n°0025 du 30 janvier 2008 page 1766 texte n° 63)
lettre du tribunal de commerce du Mans au préfet de la Sarthe [Jean-Louis COSTA] du 9 mars 1945 (524W55)
réponse du préfet de la Sarthe au président du tribunal de commerce du Mans du 23 mars 1945 (524W55)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s