BANDA Elias

Banda Elias

Document Simone Pragier

né le 12 août 1901 à Przeworsk [Pologne] (670W129)
fils de Michel BANDA et de Sara NADEL (670W129)
en France depuis l’âge de 7 ans [soit 1908] (524W51)
d’origine polonaise naturalisé français il y a plus de 20 ans [soit avant 1922] (524W51)
époux de Chaja Sara REICHELSON (670W129)
père de Henny et Régine (670W129)
il était installé à Metz comme industriel commerçant en ferraille et métaux (524W51)
il est arrivé à Metz [Moselle] où il a résidé 6 rue Paul Michaud jusqu’à la déclaration de guerre en 1939. A cette époque il a été mobilisé au 46ème dépôt d’artillerie d’Ecommoy [Sarthe] comme soldat de 2ème classe (524W51)
« BANDA Elias, sous-officier au dépôt n° 46 d’Artillerie de Metz, replié à Ecommoy depuis le 7 septembre 1939 » (DAVCC Caen)
il s’est installé à Ecommoy après la guerre 12 rue Henri Boullard (524W51)
recensement des israélites n° 126 du 8 novembre 1940 (616W108)
sa lettre au préfet de la Sarthe [Jean DISSARD] du 14 novembre 1940 (616W106-B)
recensement du maire d’Ecommoy [Maurice LORIOT] du 30 juin 1941 (616W105)
courant 1941 il a résidé pendant 8 mois à Bordeaux pour raison de santé (524W51)
arrivés dans la Sarthe pendant le mois de septembre 1941 (616W106-B)
« vient de rentrer de Bordeaux où il a passé plusieurs mois [4 septembre 1941] » (2000W248)
lettre du maire d’Ecommoy [Maurice LORIOT] au préfet de la Sarthe du 10 septembre 1941 (670W129)
« refoulé » (616W110)
recensement des israélites du 12 septembre 1941 (670W129)
lettre du maire d’Ecommoy au préfet de la Sarthe du 19 septembre 1941 (616W110)
un contrôle à son domicile le 24 octobre 1941 a permis de constater l’absence de poste de TSF (616W110)
sa lettre au préfet de la Sarthe [Marcel PICOT] du 12 janvier 1942 (670W130)
enquête de l’inspecteur des renseignements généraux [Pierre VAILLANT] du 18 avril 1942 (524W51)
lettre du ministère de l’Intérieur au préfet de la Sarthe du 29 avril 1942 (524W51)
lettre du préfet de la Sarthe au commissaire des renseignements généraux du Mans du 4 mai 1942 (524W51)
il a quitté Ecommoy le 13 mai 1942 avec sa femme et ses filles pour tenter de franchir la ligne de démarcation
lettre du maire d’Ecommoy au préfet de la Sarthe du 16 mai 1942 (670W129)
réponse du préfet de la Sarthe au ministre de l’intérieur du 27 mai 1942 (524W51)
lettre du maire d’Ecommoy au préfet de la Sarthe [Lucien PORTE] du 3 avril 1943
non recensé au mémorial

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s