ADILA Virginie née CAPUANO

Archives Départementales de la Sarthe

49 ans
figurant sur le monument du cimetière ouest au Mans
née le 15 avril 1895 à Constantinople [Turquie] (670W129)
nationalité turque (2000W248)
fille d’Isaac CAPUANO et de Fanny PERNICHI (670W129)
épouse de Daniel (670W129)
mère de Charles (670W129)
entrée en France régulièrement nanti d’un passeport le 12 juillet 1920 (670W129)
profession sténotypiste (mémorial)
elle figure dans le dossier « refoulés des zones côtières » (670W167)
sa carte d’identité du 23 février 1935 (4M470)
à cette date elle habite 5 rue des Champs au Mans [Sarthe] (4M470)
sa demande de renouvellement de carte d’identité du 25 février 1937 (4M470)
son récépissé de demande de carte d’identité du 25 février 1937 (4M470)
sa fiche d’identité du 25 février 1937  (4M470)
à cette date elle habite 42 rue Nationale au Mans (4M470)
sa demande de renouvellement de carte d’identité du 12 octobre 1939 (4M470)
son récépissé de demande de carte d’identité du 12 octobre 1939 (4M470)
sa fiche d’identité du 12 octobre 1939 (670W129)
à cette date elle habite 56 rue de la Pelouse au Mans (670W129)
recensement des israélites n° 20 du 17 octobre 1940 (616W108)
sa fiche d’un juif étranger du 15 mai 1941 (670W129)
recensement des israélites du 15 septembre 1941 (670W129)
l’inspecteur des renseignements généraux [Hervé QUIMERCH] a vérifié la présence à son domicile le 13 décembre 1941 (616W106-B)
elle a reçu 3 étoiles jaunes (616W108)
arrêtée dans la nuit du 8 au 9 octobre 1942 au Mans par la Police Allemande (616W106-B)
« ayant été interné avec ma femme et mon fils le 8 octobre dernier [1942] à Mulsanne [Sarthe] jusqu’au 14 du même mois » (524W27)
« au quatrième jour [14 octobre 1942], les Allemands font sortir 35 juifs du camp eu égard à leur nationalité turque » Virginie ADILA en fait partie (hommage à Jenny Laneurie, comité français pour Yad Vashem)
libérée récemment par les autorités allemandes (532W35)
lettre du préfet de la Sarthe [Marcel PICOT] à la SIPO SD du Mans du 24 octobre 1942 (532W35)
soumis au pointage quotidien (616W109)
la lettre de son mari au préfet de la Sarthe du 2 novembre 1942 (524W27)
sa demande de renouvellement de carte d’identité du 2 novembre 1942 (524W27)
son récépissé de demande de carte d’identité du 2 novembre 1942 (524W27)
sa fiche d’identité du 2 novembre 1942 (670W129)
lettre du commissariat général aux questions juives au maire du Mans [Eugène CHAMOLLE] du 18 septembre 1943 demandant son recensement (524W83-1)
réponse du préfet de la Sarthe [Lucien PORTE] au commissariat aux questions juives du 2 octobre 1943 (524W83-1)
« parti en janvier 1944 » (670W167)
« arrêté 26 janvier 1944 » (670W168)
elle a dû être internée au camp d’Auvours (616W106-B)
elle est arrivée [à Drancy] le 30 janvier 1944 (mémorial)
elle a été internée à Drancy sous le matricule 13371 (mémorial)
déportée par le convoi n° 68 à Auschwitz. Départ de Drancy le 10 février 1944 avec son mari Daniel et son fils Charles (mémorial)
le convoi arrive à Auschwitz le 13 février 1944 (Karine Macarez Shoah en Sarthe)
non rentrée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s