ABRAMCZYK Wolf

41 ans
né le 23 septembre 1900 à Ksiaz-Wielki  [Pologne] (670W129)
fils de Joseph et de Sarah GRESGONDE (524W51)
venu en France dès son jeune âge il aurait demeuré longtemps dans la région de Paris (524W51)
il a contracté mariage à la mairie du 10ème arrondissement [de Paris] le 24 décembre 1925 avec mademoiselle EPELBAUM Renée (524W51)
mari de Renée (616W109)
père de Jacqueline, Georges, Guy, Jacques et Danielle (616W109)
les époux ABRAMCZYK exercaient la profession de marchands ambulants (524W51)
ils élirent domicile vers 1928 à Monhoudou [Sarthe] puis à Peray même département (524W51)
en novembre 1930 ils allèrent habiter à Mamers (524W51)
naturalisé par décret du 26 novembre 1930 ; parents orthodoxes, mère catholique (545W571)
nationalité française (616W109)
service militaire 6 mois en 1932 au 43ème R.A. du Mans (545W571)
actuellement leur domicile est sis 33 boulevard Victor Hugo à Mamers (524W51)
il possédait un commerce à la même adresse (2000W126)
mobilisé du 6 août au 9 août 1939 (545W571)
il a été mobilisé pendant une quinzaine de jours en septembre 1939. Il a été renvoyé dans ses foyers à la naissance de son cinquième enfant (524W51)
recensement des israélites n° 7 du 18 octobre 1940 (616W109)
lettre du sous-préfet de Mamers [BAILLY] au capitaine de gendarmerie de Mamers du 7 novembre 1940 (545W571)
coupeur (2000W246)
nomination du commissaire-gérant [Léon GALLET] par le préfet de la Sarthe [Jean DISSARD] du 24 décembre 1940 (670W130)
son établissement figure sur la liste des établissements à ne pas maintenir établi par le directeur des services de la chambre de commerce de la Sarthe [René DAGUET] le 26 décembre 1940 (670W130)
intervention du sous-préfet de Mamers auprès du préfet de la Sarthe du 8 janvier 1941 (545W571)
enquête de l’inspecteur des renseignements généraux [Hervé QUIMERCH] du 20 mars 1941 (524W41)
recensement des israélites du 19 septembre 1941 (670W129)
il a reçu une visite inopinée du maire de Mamers [Louis LEGROS] le 22 octobre 1941 pour constater l’absence de poste de TSF (616W110)
au mois d’octobre 1941 il a quitté Mamers et se serait rendu en zone libre pour essayer de trouver du travail qu’il lui était impossible de se procurer dans la Sarthe (524W51)
« parti sans laisser d’adresse «  [30 octobre 1941] (2000W248)
lettre du préfet de la Sarthe au sous-préfet de Mamers du 4 novembre 1941
d’après un télégramme en date du 7 février 1942 émanant de la mairie de Chatillon sur Indre [Indre] ce naturalisé serait décédé dans cette commune le 6 février 1942 en des circonstances inexpliquées (524W51)
« selon les témoignages recueillis ce dernier se serait donné la mort par pendaison » (Karine Macarez Shoah en Sarthe)
lettre du ministère de l’Intérieur au préfet de la Sarthe [Maurice PICOT] du 26 février 1942 (524W51)
lettre du préfet de la Sarthe au commissaire des renseignements généraux du Mans du 3 mars 1942 (524W51)
enquête de l’inspecteur des renseignements généraux [Hervé QUIMERCH] du 19 mars 1942 (524W51)
lettre du préfet de la Sarthe au ministre de l’intérieur du 24 mars 1942 (524W51)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s